Le rôle des modèles mécanistes en nutrition laitière de précision et comme outils d'aide aux décisions à la ferme

J.L. Ellis
Animal Systems Modelling, Centre for Nutrition Modelling, Department of Animal Biosciences,
The University of Guelph, Guelph, ON
 
jellis@uoguelph.ca

L'application de modèles en production laitière remonte à loin, et leurs objectifs portent généralement sur l'optimisation de l'alimentation et de la croissance du bétail. Ces modèles essentiellement nutritionnels (et généralement quasi-mécanistes) ont évolué de manière à exprimer mathématiquement la somme des connaissances biologiques développées pour comprendre et manipuler la dynamique des nutriments chez l'animal. Sur le terrain, ces modèles servent d' « outils d'aide à la décision » et sont souvent liés à des algorithmes d'optimisation permettant de déterminer la composition optimale des rations. Sur le plan académique, les modèles mécanistes (MM) servent également à extraire de l'information utile des données et à accroître notre compréhension biologique des systèmes complexes. Les limites actuelles de cette approche, en termes d'application à la ferme, viennent de la nature manuelle des modèles et du temps qu'il faut pour les mettre en place. Pour le moment, les mégadonnées et les approches d'apprentissage machine (ML) qui y sont associées prennent le monde (et certains secteurs agricoles) d'assaut, propulsées par leur court temps de développement et leur précision à la ferme. Il ne fait aucun doute qu'elles auront un rôle majeur à jouer dans l'avenir des systèmes d'aide à la décision en production laitière. Toutefois, leur faible taux d'adoption en production animale jusqu'à présent peut être dû au degré actuel de numérisation, aux fonctionnalités offertes, au rendement de l'investissement ou au défi que représente le maintien d'une technologie délicate dans des milieux corrosifs, poussiéreux et sales. Il est plus que probable que les outils agricoles d'aide à la décision de l'avenir seront une forme hybride de ces deux approches (MM et ML), utilisant les forces respectives de chacune et amplifiant leurs faiblesses. Cet exposé examinera l'utilisation des MM à la ferme et en production laitière de précision et examinera les orientations futures de la production laitière de précision.